Articles|Commentaires

Clavier+, où comment accentuer ses majuscules…

…très simplement.

Tout le monde le sait (non ?), en français l’accent a pleine valeur orthographique. Contrairement à une légende urbaine tenace, il est donc nécessaire d’accentuer les majuscules, lorsqu’il en est besoin.

Seulement, contrairement à nos amis allemands par exemple, les claviers français ne proposent pas l’accentuation de majuscule autrement qu’en passant par des raccourcis douteux mettant en scène la touche alt et le clavier numérique (et sa mémoire pour se souvenir des combinaisons). Alors lorsqu’on utiliser un portable comme outil de travail, tout se complique encore plus.

Heureusement, Clavier+ est là.

Auparavant, je m’en sortais en utilisant le clavier allemand que j’avais installé (en bas à droite de l’écran, un petit DE) et qui permet, comme je l’ai indiqué avant, d’accentuer toutes les lettres. Le clavier allemand dispose en effet de toutes les touches d’accent qu’il suffit d’appuyer, puis appuyer sur la lettre à accentuer, de la même façon qu’on peut le faire avec le clavier français pour l’accent circonflexe et le tréma. Lorsque j’avais besoin de démarrer une phrase avec une lettre accentuée (par exemple le À préposition, ou souvent un É de début de mot), je changeais donc le paramètre de mon clavier, puis revenais au clavier français lorsque j’avais tapé la lettre souhaitée.

Il est aussi possible d’utiliser une table des caractères spéciaux, et de copier coller à chaque fois qu’on veut utiliser une majuscule accentuée (ce que je faisais avant d’utiliser la « méthode allemande » )

Laborieux, n’est-ce pas ?

Pour éviter ce genre d’exercice, un petit logiciel existe, et m’est devenu indispensable depuis son installation dezipage il y a 2 heures 🙂

Il s’agit de Clavier+ qui rend utile la touche Windows pour l’utiliser à la manière des touches shift, alt ou ctrl. Ainsi, il suffit d’appuyer sur les touches windows et é pour obtenir un joli É. De même pour toutes les autres lettres accentuées disponible en minuscule, mais aussi pour le c cédille (Ç), ou encore des caractères plus exotiques comme le æ, le œ, ou encore le eszett allemand ß. Il est aussi enfin possible d’utiliser les guillemets à la française « et », ou à l’anglaise si on en a envie : “ et ”, en utilisant toujours la touche windows utilisée avec < et shift < d’une part, et «  et shift «  d’autre part.

Enfin, il est possible de paramétrer toute sorte de raccourcis clavier en utilisant encore une fois la touche windows. Par défaut, windows + c ouvre le répertoire c:/, windows + n ouvre votre bloc note favori, et windows + q la calculatrice.

Voilà un logiciel (minuscule au passage, moins de 100 ko) vraiment utile, gratuit (sous licence GPL), et qui simplifie grandement la vie.